effiscience



Ci-dessous un article qui permet d'en savoir plus sur l'origine de la glucosamine végétale, une molécule que nous utilisons dans notre traitement Cartilamine Phyto. Par la suite nous publierons d'autres résultats des études en cours sur la glucosamine végétale, une molécule qui suscite un grand intérêt dans la communauté scientifique.

 tableau glucosamine végétale


en savoir plus sur Cartilamine Phyto  | > consulter notre étude clinique



Glucosamine d'origine végétale.

Avis d’équivalence substantielle de la glucosamine hydrochloride dérivée d’Aspergillus niger à la glucosamine hydrochloride dérivée de crustacés.

Emetteur : Autorité Britannique compétente pour les nouveaux procédés alimentaires.
Food Standards Agency / Advisory Committee on Novel Foods and Processes (ACNFP), Août 2004
Effet : Enregistrement dans Réglementation Européenne (EC) 258/97 des Nouveaux Procédés Alimentaires.
Source et dossier intégral : http://www.food.gov.uk /science/ouradvisors/novelfood/assess/simproc/hci

Introduction :
Une demande d’avis a été reçue par l’Autorité Britannique compétente concernant l’équivalence entre un nouveau produit - glucosamine HCl dérivée d’Aspergillus niger - et un produit existant -glucosamine HCl dérivée de crustacés.

En accord avec l’Article 3(4) de la Réglementation Européenne (EC) 258/97, la procédure de notification s’applique aux aliments ou ingrédients alimentaires, qui sur la base des données scientifiques disponibles ou de l’avis de l’une des autorités compétentes d’un Etat Membre, sont substantiellement équivalents à des aliments ou ingrédients alimentaires déjà existants au regard de leur :

- Composition
- Valeur nutritionnelle
- Métabolisme
- Utilisation
- Niveau de substances indésirables contenues.


Composition de la glucosamine végétale :
La glucosamine est un sucre aminé naturellement et abondamment présent dans le cartilage, et dont on
pense qu’il joue un rôle dans la santé des articulations. Après hydrolyse à haute température de la biomasse non génétiquement modifiée Aspergillus niger, la glucosamine HCl est extraite selon le même procédé que celui utilisé pour la production de glucosamine HCl extraite de crustacés. Dans les deux cas, le produit est un composé cristallin de haute pureté chimique (>98%).

Par méthodes d’absorption infrarouge, HPLC (Chromatographie Liquide Haute Performance) et de rotation spécifique, Cargill Acidulants a démontré que la glucosamine HCl obtenue depuis Aspergillus niger est chimiquement identique à son homologue de crustacé.

Acceptation du Comité : la composition chimique de la glucosamine dérivée de champignon est équivalente au produit existant.


Valeur nutritionnelle et métabolisme :
Au regard des analyses chimiques décrites ci-dessus, le demandeur certifie que la bioactivité de la glucosamine HCl dérivée de champignon ne serait pas sujette à variation par rapport à la bioactivité de la glucosamine HCl dérivée de crustacé.

Acceptation du Comité : la source alternative de glucosamine n’aurait aucune répercussion sur sa valeur nutritionnelle.


Intention d'utilisation de la glucosamine végétale :
La glucosamine HCl dérivée d’Aspergillus niger sera utilisée en tant qu’ingrédient de compléments alimentaires [1] à usages nutritionnels particuliers (PARNUTS) [2] de la même manière que la glucosamine HCl dérivée de crustacé est actuellement mise sur le marché dans l’Union Européenne. Le demandeur a indiqué que, bien que les apports journaliers recommandés en glucosamine HCl varient, l’apport le plus couramment recommandé est 1500 mg de glucosamine HCl par jour. Le composé dérivé de champignon serait utilisé avec les mêmes intentions d’utilisation, et aux mêmes doses, que son homologue existant.

Acceptation du Comité : l’intention d’utilisation de la glucosamine HCl dérivée de champignon ne diffère pas de celle du produit existant.

[1] Défini par la Directive Européenne 2002/46/EC du 10 juin 2002 sur l’harmonisation juridique des Etats Membres concernant les compléments alimentaires.
[2] Défini par la Directive Européenne 89/398/EEC du 3 mai 1989 sur l’harmonisation juridique des Etats Membres concernant les matières alimentaires réservées à des utilisations nutritionnelles particulières.


Niveaux de substances indésirables :
Cargill Acidulants a implanté un système de contrôle qualité et utilise les Bonnes pratiques Pharmaceutiques (GMPs) pour la production de sa glucosamine HCl. Ces contrôles incluent des vérifications de routine visant à s’assurer de l’absence de contamination bactérienne et fongique (incluant des spores bactériens ou fongiques).

Concernant l’allergénicité potentielle de la glucosamine HCl dérivée de champignon, le demandeur a fourni des avis d’experts, lesquels certifient que ce produit ne pourrait être considéré comme potentiellement allergénique. Le demandeur a également fourni des données démontrant l’absence de protéines dans ses produits. Les méthodes habituelles de quantification de faibles niveaux de protéines ne pouvant être appliquées à ce produit du fait d’interférence avec le groupement amine de la glucosamine, une méthode alternative SDS-PAGE a été appliquée. Cette analyse n’étant pas capable d’identifier des protéines de faible poids moléculaire, il a été demandé de mener des analyses supplémentaires de ce produit avec un gel de résolution plus importante afin d’avoir la capacité de détecter des protéines de poids moléculaire compris entre 5 et 20 Kda. Les résultats obtenus démontrent l’absence de protéines de faible poids moléculaire et par conséquent l’absence de composés potentiellement allergéniques dans cet ingrédient.

La source fongique, Aspergillus niger, est non-pathogénique et non-toxique pour l’homme, et est couramment utilisée en vue de la production d’acide citrique, d’enzymes, ainsi des ingrédients alimentaires variés. Certaines couches d’Aspergillus niger pouvant contenir de l’ochratoxine A, le demandeur a montré qu’aucune de ces mycotoxines n’a été détectée dans la souche de production. Cette mycotoxine n’a pas non plus été détectée dans un prélèvement de glucosamine fongique, et ce au seuil limite de détection (LOD) de la méthode analytique utilisée. Des résultats similaires ont été obtenus sur les tests de détection de l’aflatoxine dans la glucosamine HCl fongique. Le demandeur s’engage à conduire des tests de vérifications de routine sur la présence d’ochratoxine A, en accord avec les Bonnes Pratiques Pharmaceutiques. Aucun pesticide n’a été détecté dans la glucosamine HCl extraite d’Aspergillus niger, et ce au seuil limite de détection (LOD) de la méthode analytique utilisée.

Acceptation du Comité : le produit est exempt de contamination microbiologique et ne contient pas de niveaux détectables de protéines et de mycotoxines.
[…]

 

Conclusion sur la glucosamine végétale :
Acceptation du Comité : La démonstration par Cargill de l’équivalence entre le nouveau produit - glucosamine HCl dérivée de Aspergillus niger - et le produit existant - glucosamine HCl dérivée de crustacé - est cohérente avec le critère de l’article 3(4) de la Réglementation Européenne (EC) 258/97 des Nouveaux Procédés Alimentaires.

Il est démontré que la glucosamine extraite de Aspergillus niger est chimiquement équivalente au produit existant. Les nouveaux produits et les produits existants sont utilisés dans la même intention. Comparé au produit existant, le processus de production et sa source ne posent pas de problèmede présence de composés indésirables.

Par conséquent, le nouveau produit - glucosamine HCl dérivée de Aspergillus niger - peut être considéré substantiellement équivalent au produit existant - glucosamine HCl extraite de crustacé.